L’association présidée par Monique Boisselier avait répondu favorablement à la demande de Marie-Claude Dupou, maire, pour la confection de masques. Dans un grand élan d’enthousiasme, les adhérentes du Cercle de loisirs ont retroussé leurs manches, tout en restant confinées, les unes à la coupe, d’autres à l’assemblage et la couture, mettant leur savoir-faire au service de la population.

Article de la Nouvelle République ici