Après près de 30 ans d’activité, les époux Cocheteux ont cédé leur commerce de proximité à un Vendômois de naissance, Thomas Prellier : « Cela faisait un moment que je désirais changer d’activité après avoir travaillé tout d’abord dans l’industrie puis dans la maçonnerie où j’exerçais les fonctions de conducteur de travaux, ce qui m’obligeait à me déplacer de 2.000 km environ par semaine. » La crise sanitaire et le confinement sont arrivés.

Lire l’article de la NR ici