Tout comme les 7.000 communes de moins de 10.000 habitants et une partie des autres, La Chaussée Saint-Victor va voir défiler dans ses rues onze agents recenseurs chargés de récolter des données indispensables à la bonne marche des administrations. Outre le nombre d’habitants dans les communes, il permettra de connaître plus précisément la composition de la population en renseignant plus précisément sur les âges, les activités, les conditions de logement, etc. En bref, le recensement permet d’ajuster l’action publique aux besoins de la population.

Article de la Nouvelle République ici