Ils ont sagement attendu leur tour. Nombreux étaient les enfants, hier en fin d’après-midi, à patienter pour obtenir un autographe des artistes présents ce week-end aux Heures magiques de La Chaussée-Saint-Victor.

Le public du spectacle du dimanche après-midi était en effet plus familial que celui du samedi soir, a noté Gaël Brinet, le magicien blésois organisateur de l’événement. Ce dernier n’était pas mécontent d’avoir rempli à deux reprises l’auditorium du Carroir et ses 229 places, alors que la pandémie de Covid-19 est toujours là.

Lire l’article de la NR ici