Pour Bérengère, Alex et Antoine, l’idée de pouvoir vivre dans un appartement hors du cadre familial reste un rêve. Prendre son autonomie malgré son handicap, et pour leurs parents s’assurer de leur futur quand ils ne pourront plus s’en occuper. C’est pour cela que l’association Tandem Handicap 41 s’est lancée dans l’habitat inclusif. Elle a trouvé une commune, La Chaussée-Saint-Victor, réceptive à la demande, une structure pour adosser le projet, l’Ehpad l’Écureuil. 

Lire l’article de la NR ici